Vous êtes ici

Palaces parisiens

La guerre des palaces parisiens aura lieu. en 2015

Pour en savoir plus sur hotel palace paris

Depuis que le annonça le 18 mai 2000 l'installation du restaurant pour le mois de septembre, cet établissement est considéré comme l'un des hôtels parisiens les plus distingués, comme le ,.

300 euros par jour, ce qui place le palace cher à Elizabeth Taylor et Arthur Rubinstein à la première place aux côtés du Four Seasons George V qui a su profiter au mieux des fermetures temporaires du Plaza, du Ritz et du Crillon dont les travaux pour ces deux hôtels ne sont pas près d’être achevés avant la fin 2015.

000 euros par jour aux Galeries Lafayette pour s’offrir des marques de luxe, ils n’ignorent rien de la présence à Paris de grands hôtels à consonance connues: le Raffles de Singapour au Royal Monceau, le Mandarin Oriental de Hong Kong rue Saint-Honoré, le Shangri-La de Hong Kong avenue d’Iéna et le Peninsula de Hong Kong à deux pas de l’Arc de Triomphe dont l’ouverture à Paris a fait les manchettes des journaux de la ville.

Ancien chef de rang au Plaza Athénée dans les années 1970, cet homme d’affaires auvergnat a fait fortune en rachetant des fonds de commerce parisiens, transformés en restaurants dans le vent (la Société, l’Avenue, le Georges…) et en hôtels de charme dont le porte-étendard reste l’Hôtel Costes rue Saint-Honoré, décoré par Jacques Garcia, le rendez-vous des mannequins, des rockers et des duchesses qui a réussi à concurrencer le Ritz et tous les palaces de la capitale –une réussite phénoménale, une clientèle ultra-sélect et de 600 à 1.